Et hop, une toute nouvelle vieille table !

mardi 30 mai 2017



J'ai cherché longuement et avec beaucoup de patience une table ancienne en chêne. Tout d'abord, il fallait qu'elle soit aux bonnes dimensions pour ma salle à manger, qui est un espace bien délimité dans la maison, donc je n'avais pas trop de marge. Ensuite, sachant que je voulais conserver seulement le plateau, je me suis vite rendu compte qu'il fallait cibler uniquement les tables dites "monastère", vous savez celles avec deux gros pieds reliés par une barre centrale ? En effet, elles sont souvent très facilement démontables contrairement aux tables anciennes classiques à quatre pieds.
Et puis bien sûr, j'avais d'autres critères : une belle épaisseur pour le plateau, une table pas trop récente ayant vécu avec du charme, du bois pas trop uniforme, j'aime les noeuds et les veines du bois, les fissures et les petits trous...
Breeeef, j'ai fini par trouver après des mois (sans rire) sur Le bon coin, à guetter tout ce qui passait dans ma région. Et un jour, j'ai flashé, j'ai fait valider par Monsieur, et je suis partie la chercher !
Une belle table du début de 20ème siècle. Voici la chose, telle que je l'ai achetée :


Pour relooker un peu tout ça et retrouver la couleur claire du chêne, j'ai une gentille copine qui m'a prêté sa ponceuse à bande. Et là, révélation : non mais c'est génial ce truc ! Dire que j'en ai toujours bavé avec mes petites ponceuses vibrantes...!! C'est super efficace pour décaper tout le vernis d'un plateau comme celui-ci. Sans rire, j'ai mis très peu de temps à en venir à bout. Ca a été la bonne surprise de l'histoire moi qui m'attendait à y passer des heures et des heures...

Ensuite, nous avons commandé à un ami qui est soudeur deux pieds en acier, deux simples "carrés", que j'ai peint en noir mat.

Une fois fixés au plateau, il ne me restait qu'à protéger le bois mis à nu. J'ai trouvé chez Casto une huile invisible (celle-ci) car je voulais garder un aspect bois brut (pas brillant) et non teinté.

Bilan : on adore ce bois qui réchauffe notre intérieur plutôt moderne (et notre cuisine Ikéa toute blanche).
Prochain boulot : remplacer le petit buffet fleuri ! Je trouve que les deux bois côte à côte ne s'accordent pas. Alors bientôt, il y aura à la place tout autre chose...
Affaire à suivre ;-)