Du vert émeraude et des oiseaux

jeudi 20 octobre 2016










L'hiver, pour changer du jean ou du slim noir, j'aime porter des robes fluides sur des collants opaques, le tout réchauffé par un gros gilet. Et depuis que je me suis sérieusement mise à la couture de vêtements, ces petites robes je me les fais quasiment toutes.

Aujourd'hui j'ai envie de vous parler d'un double craquage : pour ce tissu dingue d'abord, et ensuite pour le patron que j'ai utilisé.

Ce tissu c'est une magnifique viscose aux couleur parfaites que j'ai repérée un jour sur un mannequin d'exposition en magasin Mondial Tissus mais qui hélas était en rupture de stock... J'y suis repassée par hasard quelques semaines plus tard et je suis tombée sur une fin de rouleau... il restait même pas 1,50m, mais ils étaient pour MOI :-) !

Pour couper mon joli tissu, il me fallait le plus joli patron possible. Je l'ai trouvé quand Aurélie et Maïder m'ont envoyé un mail pour me parler du lancement prochain de "Chez Machine". J'ai tout de suite aimé leur concept de patrons indépendants avec des conseils pour les adapter à toutes les morphologies (tailles 34 à 56) et de multiples déclinaisons dans un seul modèle : on peut ainsi choisir sa version selon son niveau de couture ou ses envies. Et puis bon ces filles-là ce sont des voisines du Sud-Ouest, alors j'ai envie de les encourager ! 
J'ai cousu la robe Clarisse, en version courte, encolure arrondie, petites manches et pinces poitrine. Pour illustrer ce que je disais à l'instant, ce patron peut se décliner en robe longue, avec des découpes princesses à la places des pinces, une encolure forme "coeur", des manches longues ajustées à pinces ou des détails d'empiècements sur les manches courtes... Tout ça est inclus dans la pochette.

Pour moi c'est un gros coup de coeur ce modèle. D'abord parce qu'il tombe parfaitement, sans aucune modification nécessaire. Et aussi parce que l'encolure est dégagée comme j'aime, les pinces sont bien placées, je suis fan des robes à poches, la découpe entre le corsage et la jupe en forme de triangle arrondi est magnifique et les petits plis creux donnent juste ce qu'il faut d'ampleur (ça change des fronces !).

La robe Clarisse, et tous les patrons Chez Machine, seront lancés dans 1 mois tout pile mais je vous en reparlerai car j'en ai une autre en préparation...!


 Look : gilet Stradivarius (de l'an dernier) et bottines La Redoute